You are here
Home > Chronique

LA DIVERSION ÉHONTÉE DE MADIAMBAL DIAGNE

Affirmation 1 : Les personnes qu’il a mises en cause peuvent se retourner contre lui. Comment Mamour Diallo (Ndlr : directeur des Domaines) par exemple pourrait-il détourner des sommes qui ne sont même pas encore payées (Ndlr : 94,5 milliards dus par l’Etat du Sénégal aux héritiers du Tf 1451/R) ?  Quand Madiambal

Ousmane Sonko, l’homme que le système veut abattre !

Aujourd’hui, il n’y a plus de doute possible. Ousmane Sonko, le candidat de PASTEF aux élections présidentielles de février 2019, est devenu l’homme à abattre pour ceux qui cherchent à se maintenir au pouvoir à tout prix et continuer à bénéficier de leurs privilèges indignes en toute impunité.. Un homme

A QUOI SERT L’ OFNAC ?

 Après les rapports sans appels de l'OFNAC de Nafi Ngom Keita, rendus public, le dernier rapport caché de Seynabou Ndiaye Diakhatè confirme que nous sommes en face d'un régime de délinquants financiers. Tous des voleurs, aucun ne manque à l'appel à commencer par la dynastie Faye-Sall qui est  l'instigatrice de ce

Francophonie : le Canada et le Québec ‘’poignarde’’ publiquement la deuxième candidature de madame Michaelle Jean

Francophonie : le Canada et le Québec ‘’poignarde’’ publiquement la deuxième candidature de madame Michaelle Jean et participent au couronnement de madame Louise Mushikiwabo du Rwanda.   Il semblerait que les carottes étaient déjà cuites pour madame Jean depuis belle lurette. Les critiques sur sa gestion ont été les principaux éléments qui

Lettre ouverte à M. Ousmane Sonko Président du Pasteef

  Monsieur l’honorable député et non moins Président du Pasteef, eu égard à l'ambition que vous dites nourrir pour le Sénégal, la récente tribune de Monsieur Ahmed Khalifa Niasse, vous qualifiant de salafiste est trop grave pour etre passée sous silence.   Notre pays, terre reconnue de dialogue islamo-chrétien, pays aux multiples confréries

Diagnostic de souffrance pour l’individu EZ

EZ souffre définitivement d’une pathologie aigue et généralisée, de la tête au pied au point que cela dégouline affreusement. Cette violente pathologie a été observée à sa phase terminale chez cet individu. Il faut savoir que les prescriptions ont été nombreuses car maints docteurs de haut rang se sont frottés

Top
Aller à la barre d’outils