You are here
Home > Buzz du Net > Fatou Diop  » Il m’a demandé de lui sucer le… il m’a pénétré par … Il m’a même blessée. »

Fatou Diop  » Il m’a demandé de lui sucer le… il m’a pénétré par … Il m’a même blessée. »

Spread the love

Une complexe affaire d’accusation de viol et de dénégation a été appelée hier à la barre. Qui dit vrai ? Qui ment ? Sûr que les juges auront bien du mal à trancher le 29 juin date du délibéré, même si le procureur de la République est convaincu de la culpabilité du prévenu. Dans cette affaire, Fatou Diop, femme mariée, accuse le vigile Demba Kandé de l’avoir violée. Ce que ce dernier a totalement nié, révélant même que la femme a eu à lui faire une fellation….

27 ans et mariée, Fatou Diop a trainé, hier, devant Firmin Coly, juge des flagrants délits de Pikine, Demba Kandé, âgé de 30 ans et vigile au marché de Keur Massar pour viol. Sur les faits, il a résulté de l’audience qu’elle revenait de Mermoz où elle avait cessé de travailler ce jour-là pour rallier sa maison. C’est ainsi que le prévenu l’a interceptée en cours de route. Pour l’appâter, il lui a fait croire qu’il était propriétaire d’une agence de recrutement de vigiles et de bonnes et qu’il pourrait lui trouver un boulot. Mais au lieu de lui trouver du travail, il l’a conduite dans la forêt classée de Mbao où il l’a violée. Et c’était en plein ramadan.

Les explications alambiquées de la présumée victime

La femme, les larmes aux yeux, explique sa mésaventure: «Une fois dans la forêt classée de Mbao où il m’a entrainée, il m’a dit sous la menace : ‘’adjal ma niam ba paré, il faut ma niam ba paré’’», a expliqué Fatou Diop, qui a enchainé : «Il a enlevé son pantalon avant que je ne fasse de même pour le bas que je portais. Il m’a demandé de lui sucer le sexe et j’ai obéi. Ensuite, il m’a demandé de me courber. J’ai obtempéré et il m’a pénétré par l’anus. Il m’a même blessée. Après avoir fini de me violer, je lui ai dit que s’il m’avait demandé respectueusement qu’on couche ensemble, j’allais le faire pour lui», a poursuivi la victime, face à l’audience qui est restée ébahie.
Pour se soustraire des griffes de son violeur, la plaignante dit avoir fait croire au prévenu qu’il n’avait ni copain, ni mari et qu’elle pourrait passer les week-ends, s’il le désirait, pour qu’ils couchent ensemble. C’est ainsi qu’il l’a laissée partir après avoir échangé leurs numéros de téléphone.

Le vigile nie, mais…

Interrogé, l’ancien militaire devenu vigile a totalement contesté le viol, mais il a reconnu que Fatou Diop lui a fait une fellation. «Je l’ai rencontrée à la station de Keur Massar où elle m’a confié qu’elle a abandonné son travail. Lorsque je l’ai supportée sur ma moto, elle a saisi mon sexe qu’elle a sucé. Je lui ai alors demandé pourquoi elle a fait ça. Elle m’a fait savoir que la fellation lui procure du teint. Je lui ai remis 2000 F par la suite, quand elle m’a avoué qu’elle ne détenait point d’argent. Avant qu’elle ne me dise qu’elle est à ma disposition totale si je voulais coucher avec elle dans le futur. Si j’avais couché avec elle, je n’aurais pas besoin de la pénétrer par derrière, mais par devant. A l’approche de la Korité, elle m’a proposé de lui remettre 50.000 F, mais j’ai refusé. C’est pour cela qu’elle m’a trainé ici», s’est dédouané Demba Kandé.
Me Oumar Sèye, constitué pour la partie civile, a déposé sur la table du juge un certificat médical établi par l’homme de l’art, qui fait état de lésions anales récentes en voie de cicatrisation ; il a demandé de déclarer le prévenu coupable des faits qui lui sont reprochés. A titre de dommages et intérêts, la robe noire a réclamé la somme de 1 million de F.
De même, le procureur, qui estime que le mis en cause a tergiversé dans ses déclarations, contrairement à la victime qui est restée constante, a sollicité 2 ans de prison ferme à son encontre.
Pour la défense, Me Baba Diop a demandé la relaxe au bénéfice du doute et n’a pas épargné la plaignante qu’il a descendue. «Cette dame a planifié un plan machiavélique qu’elle a concocté contre mon client, après les faits. Les circonstances de son viol sont invraisemblables», a fulminé Me Diop, qui a déclaré que les lésions anales de Fatou Diop lui ont été causées par son mari.
Délibéré le 29 juin prochain.

jotaay.net

Laisser un commentaire

Top
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils