You are here
Home > Actualités > LA LEÇON DE POLITIQUE ! (Guimba KONATE)

LA LEÇON DE POLITIQUE ! (Guimba KONATE)

Spread the love

Pour ceux d’entre nous qui ont eu la chance de fréquenter l’école des Français, nous connaissons la leçon de Géographie, la leçon d’histoire et surtout la leçon de choses , ancêtre des sciences de la vie que l’on enseigne actuellement .

Il y’a aussi pour ceux qui ne le savaient pas, un autre type de leçon : la leçon de politique.
Eh Oui !! Nous l’avons découverte en même temps que nombre de nos compatriotes, délivrée avec une maestria particulière par le Professeur agrégé et Docteur émérite en sciences politiques El hadj Moustapha Cissé LO pour ne pas le nommer .
Dans son remarquable cours magistral diffusé en direct et en boucle sur les chaînes de télévision nationales , sa Sommité a développé devant un auditoire de jeunes aspirants qui buvaient littéralement ses paroles , ses théories académiques hors du commun et qui n’ont pas fini d’édifier les uns , de sidérer les autres et de scandaliser certains sur ses connaissances abyssales en science politique.
Dans l’impossibilité, je dirais même dans l’incapacité de restituer l’intégralité du cours magistral du Professeur délivré dans un Ouoloff châtié , une langue que nous ne maîtrisons pas très bien,, nous nous évertuons à en livrer quelques aspects saillants de ce qu’il faut faire en politique selon Herr Moustapha.
Suivez donc les dix leçons du bréviaire du politicien par le professeur Cissé LO.
Ainsi, pour l’éminent Professeur, en politique, il faut être violent, très violent pour arriver à ses fins. « Koula door- nga door ko ». Première leçon à bien retenir…
Deuxième leçon ; En politique, il faut aussi être rustre, adepte de la coprolalie, avoir un vocabulaire de caniveau débordant d’immondices prêts à être déversés sur tout adversaire en face. « Koula saga- nga saga ko ».
Troisième leçon . Pour l’éminent professeur en politique, il faut savoir se battre, donner des coups, déchirer les habits , « Kou la pogner – nga pogner ko. Kou khoty sa yeré -nga khotti yéreme » .Lolou moyi politique». C’est çà la politique.
Quatrième leçon : Les bonnes manières, la politesse, l’urbanité, le respect de l’adversaire sont des attitudes des lâches selon l’éminent professeur. Et il se donne en exemple « Voyez moi je ne me laisse pas faire moi .J’anticipe même . Vous me connaissez bien. » Et l’assistance d’acquiescer en opinant du bonnet.

Cinquième leçon : Il faut avoir du courage pour percer en politique, poursuit notre conférencier émérite. Le courage serait selon lui : oser dire les faits ou les choses par leur nom, sans circonvolutions, sans pudeur ni retenue. Toutes choses qui ne sont que des attitudes de pleutres. « Sonko est un voleur et un menteur –Il faut le dire haut et fort».
Sixième leçon : En politique, il faut savoir provoquer ses adversaires comme je sais si bien le faire. « Tous ceux qui assistent aux meetings de Sonko sont des rebelles » Et après s’excuser pour la forme, le coup étant déjà parti . C’est çà, la politique mes chers jeunots ». Cissé Lo dixit…
Septième leçon : En politique, il faut s’évertuer à faire entendre sa voix . crier haut et fort , terroriser ses vis-à-vis par des paroles blessantes et qui font mouche . Accuser sans preuve, juger sans fait, condamner sans jugement. çà permet de se faire respecter « ken doula yapp »
Huitième leçon : En politique, il faut s’arranger pour percevoir des «émoluments» ainsi tu n’auras pas à payer des impôts comme c’est mon cas. Eskay.
Neuvième leçon . En politique, il faut avoir de l’argent, beaucoup d’argent comme moi pour pouvoir en distribuer –en veux tu ,en voilà- aux militants et sympathisants lors de cérémonies sociales et politiques.
Dixième leçon : En politique, Il ne faut jamais, je dis jamais , baisser les bras et laisser l’initiative à l’adversaire. Il faut toujours être offensif et très mordant pour gagner toujours…
Telles sont les dix leçons que nous avons pu retenir de la formidable intervention de Cissé Lo devant les jeunes de son parti.
Au regard de ce qui précède et à toutes les échelles où on peut jauger de l’expertise de quelqu’un en politique pour dévaliser Lamartine, qui peut dire que Cissé LO n’est pas un très grand expert en politique ? Pauvres de Nous Sénégalais qui n’avons qu’un Seul Cissé LO là où il nous en faudrait des dizaines d’autres comme lui, pour « former » notre jeunesse en politique…Et à 64 ans …il est déjà vieux…C’est lui-même qui l’a dit.
La relève risque d’être ardue, très ardue… DOMMAGE…VRAIMENT DOMMAGE..

Dieu nous garde et garde le Sénégal …

Dakar le 07/02/2019

Guimba KONATE
DAKAR
guimba.konate@gmail.com

Laisser un commentaire

Top
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils