You are here
Home > Actu Web > La peine de mort recule dans le monde, mais…

La peine de mort recule dans le monde, mais…

Spread the love

La peine de mort continue de reculer dans le monde. C’est le constat que dresse Amnesty International dans son rapport annuel publié ce jeudi 12 avril. Au total, 993 exécutions ont été enregistrées dans 23 pays en 2017, soit un recul de 4% par rapport à 2016, et de 39% par rapport à 2015, une année record qui avait comptabilisé 1.634 exécutions.

Dans son bilan, l’ONG note que la Guinée et la Mongolie s’ajoutent  désormais à la liste des pays qui ont aboli la peine de mort. Amnesty identifie aussi une baisse remarquable des mises à mort notamment en Biélorussie, où les exécutions ont été réduites de moitié. Parmi les améliorations, l’Egypte se démarque par un déclin de 20%. De même, l’ONG note une diminution de 31% au Pakistan et de 11% en Iran constatées l’année dernière.

Le « secret d’Etat » de la Chine

Une « tendance positive » souligne le rapport, mais qui mérite toutefois quelques nuances. La première d’entre elles, et non des moindres : l’absence des statistiques chinoises. Malgré la pression internationale, la Chine qui exécute le plus, se garde depuis des années de communiquer ses chiffres.

Déjà l’an dernier, l’ONG avait dénoncé le « secret d’Etat » imposé par la Chine. Amnesty avait identifié « des centaines de cas » de condamnations à mort non répertoriées dans une base de données nationale en ligne que Pékin avait lancée en 2013 comme gage de sa « transparence ».

Les enquêteurs avaient ainsi repéré plus de 900 exécutions judiciaires, en se basant uniquement sur des articles de presse locale. Or moins de 10% d’entre elles sont citées dans la base de données officielle.

Une légère augmentation
aux Etats-Unis

Autre ombre au tableau, l’augmentation (légère) du nombre d’exécutions aux Etats-Unis : de 41 en 2017, contre 32 en 2016, le chiffre le plus bas enregistré dans le pays depuis 1973.

Pour la seconde année consécutive, cependant, les Etats-Unis ne figurent pas dans la liste des cinq pays qui exécutent le plus, occupant la 8e place du classement mondial.

Au passage, Amnesty note « l’évolution perçue en Afrique subsaharienne qui renforce l’espoir d’une suppression définitive des sanctions cruelles, inhumaines et dégradantes ».

Un progrès qui mérite d’être « reconnu », a déclaré Makmid Kamara, le directeur adjoint du programme sur les questions mondiales, avant d’ajouter que ces chiffres « inciteront peut-être d’autres gouvernements à suivre le même l’exemple ». Jusqu’à présent, 142 pays sur 195 ont aboli la peine de mort en loi ou de facto, 106 l’ayant totalement abrogée.

Laisser un commentaire

Top
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils