You are here
Home > Actualités > L’Ethiopie ouvre ses frontières à tous les voyageurs africains

L’Ethiopie ouvre ses frontières à tous les voyageurs africains

Spread the love

L’Éthiopie s’aligne sur la politique d’intégration de l’Union africaine. Le pays de la Corne de l’Afrique vient en effet d’annoncer qu’il délivrerait désormais des visas à l’arrivée pour tout voyageur africain. L’annonce est venue du président éthiopien Mulatu Teshome, qui s’exprimait lors de la session d’ouverture de l’Assemblée nationale.

Cette nouvelle politique d’immigration de l’Ethiopie devrait couvrir l’exercice budgétaire 2018-2020, a précisé le président éthiopien. En juin, le pays avait déjà annoncé la délivrance de visa en ligne afin de doper son tourisme et ainsi accroître la réputation de sa compagnie aérienne nationale.

C’est surtout que depuis l’arrivée du nouveau Premier ministre Abiy Ahmed, en avril dernier, le pays est dans une phase d’ouverture, tant sur le plan économique que politique. L’Ethiopie entreprend notamment d’ouvrir le capital de certaines entreprises publiques à des capitaux étrangers. Un plan qui s’accommode aisément de la nouvelle politique migratoire. Le pays envisage en outre une adhésion à l’Organisation mondiale du commerce.

 

Sur le plan politique, Addis-Abeba a effectué un rapprochement étroit avec certains de ses voisins, dont l’ancien ennemi intime, l’Erythrée avec lequel les relations diplomatiques ont repris.

Des initiatives à ravir l’Union africaine dont l’agenda 2063 milite en faveur d’une intégration effective en Afrique. Pour l’heure, cependant, les pays membres sont à la traîne en ce qui concerne notamment l’ouverture des frontières. Selon un récent rapport de l’institution, les Africains ne peuvent voyager sans visa que dans 22 % des pays en Afrique.

Des pays comme Seychelles – pionnier en la matière -, le Rwanda, le Bénin et tout récemment le Kenya ont déjà passé le pas en ouvrant leurs frontières.

Laisser un commentaire

Top
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils