You are here
Home > Actu Web > Mali : Encore une violente agression sur un citoyen malien qui refuse l’esclavagisme statutaire dans la communauté soninké

Mali : Encore une violente agression sur un citoyen malien qui refuse l’esclavagisme statutaire dans la communauté soninké

Spread the love

La journée d’hier mercredi 9 janvier 2019, dans le village malien soninké de Bakhamabougou, ce monsieur du nom de Cheikhna Diarra a été lâchement agressé par d’éléments féodaux extrémistes soninkés. Membre actif du mouvement pacifique d’éveil anti-esclavagiste anti-féodalité, GANBANAAXU FEDDE, c’est au retour d’une visite au centre de santé local, qu’un groupe de féodalo-esclavagistes soninkés s’est rué sur lui par surprise avec une sauvagerie innommable.

Encore et toujours au Mali, depuis plusieurs mois, des actes
criminels sont perpétrés par des extrémistes féodaux soninkés dans une
impunité criante. À travers plusieurs audios Whatsapp venant de ces
groupuscules féodaux, nous détenons une liste de plusieurs noms et
prénoms d’individus appelant à un lynchage systématique de nos membres
qui osent s’affirment comme citoyens tt simplement. Ces identités seront
utilisées et répertoriées en vue d’une saisine des institutions
continentales et internationales faute d’une réaction sérieuse du
pouvoir malien à court terme.
Ce monde soninké, d’apparence paisible, couve un joug coutumier
extrémiste qui verse dans la violence gratuite et sauvage depuis
quelques temps dans plusieurs localités soninkés au Mali et ailleurs.

Bon rétablissement à notre frère et militant pour la DIGNITÉ HUMAINE.

Nos sacrifices auront le dessus sur les complexés obscurantistes de la féodalité en milieux soninkés.

Le lien vers les propos gravissimes vantant cette agression sauvage: https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=369797907142235&id=1473902619500387

Laisser un commentaire

Top
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils