You are here
Home > Afrique > Mohammed VI reçoit ses nouvelles armes américaines : qui a payé ?

Mohammed VI reçoit ses nouvelles armes américaines : qui a payé ?

Spread the love

Par Karim B. – Des médias marocains ont révélé qu’une première livraison d’armes fournies par les Etats-Unis aux Forces armées royales est arrivée à Casablanca ce mardi matin. Les armes ont été débarquées «dans le secret le plus total» et «sous une surveillance militaire accrue», rapportent les mêmes sources. Les armes ont été négociées par le chef d’état-major de l’armée de Mohammed VI lors d’un récent déplacement à Washington, indique-t-on encore.

Le Maroc n’ayant les moyens d’équiper son armée avec du matériel sophistiqué, qui plus est de fabrication américaine, donc excessivement cher, la question se pose de savoir qui a mis la main à la poche. Elle se pose avec d’autant plus d’acuité que le principal bailleur de fonds du régime monarchique de Rabat a changé son fusil d’épaule et a lâché Mohammed VI. En effet, l’Arabie Saoudite, qui assurait l’essentiel du financement des forces armées du roi a tourné casaque. Le récent vote de Riyad défavorable au Maroc pour l’organisation du Mondial-2026 et les réactions violentes des opinions des deux pays qui se sont échangées insultes et accusations, ne peuvent pas être une simple escarmouche passagère. La virulence des attaques marocaines contre l’Arabie Saoudite est la preuve que Rabat n’a plus rien à espérer des Al-Saoud et qu’il n’a, donc, rien à perdre en tournant le dos au mécène d’hier et en se prostituant au protecteur d’aujourd’hui – jusqu’à nouvel ordre.

Qui finance l’armée marocaine désormais ? Hormis la France qui veille à la pérennité de la monarchie alaouite mais qui, pour autant, ne déboursera pas un centime pour son protégé, le Qatar semble avoir pris le relais en assurant Mohammed VI de son soutien tant que le Maroc continuera de prendre fait et cause pour l’émirat gazier dans son conflit qui l’oppose à l’Arabie Saoudite et aux Emirats arabes unis.

Enfin, à quelle fin le Maroc accélère-t-il le réarmement de ses forces, sachant que la transaction a eu lieu il y a trois mois à peine ? Des sources avaient révélé à Algeriepatriotique que Washington planifiait de dissoudre la Minurso et de lui substituer une force américaine qui imposerait le plan d’autonomie franco-marocain aux Sahraouis.

Quelque chose se prépare.

Laisser un commentaire

Top
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils