You are here
Home > Actu Web > RDC : Bruits des bottes américaines au bord de frontière de la République Démocratique du Congo

RDC : Bruits des bottes américaines au bord de frontière de la République Démocratique du Congo

Spread the love

Des militaires américains équipés de matériels de combat ont pris position au Gabon pour intervenir en République Démocratique du Congo (RDC) en cas de violences après la publication des résultats des élections générales du 30 décembre 2018, a appris SAPA d’une source diplomatique occidentale à Libreville.

L’attente de la publication des résultats de l’élection présidentielle du 30 décembre 2018 dernier ne fait pas des vagues que dans le pays mais aussi bien au-delà des frontières nationales.

Alors que le Conseil de Sécurité des Nations Unies se réunissait à huis-clos vendredi 04 janvier 2019 sur le Congo, c’est le même jour que les Etats-Unis décidaient d’un envoi des troupes aux frontières du pays. Et ce, au cas où des troubles y survenaient.

Jean-Yves Le Drian, ministre français des Affaires étrangères, a déclaré dans la matinée les résultats des élections en République Démocratique du Congo (RDC) ne semblent pas « conformes aux résultats que l’on a pu constater ici ou là ».

« Les élections se sont déroulées à peu près dans le calme, ce qui est une bonne chose, mais il semble bien que les résultats proclamés (…) ne soient pas conformes aux résultats que l’on a pu constater ici ou là, parce que la conférences épiscopale du Congo a fait des vérifications et annoncé des résultats qui étaient totalement différents », a déclaré Jean-Yves Le Drian sur CNews.

« Monsieur Fayulu était a priori le leader sortant de ces élections », a-t-il ajouté.

La Commission électorale nationale indépendante (Ceni) a annoncé dans la nuit de mercredi à jeudi que Félix Tshisekedi a été élu président de la République démocratique du Congo (RDC), au scrutin présidentiel qui avait lieu le 30 décembre en RDC. Martin Fayulu arrive deuxième, devant Emmanuel Ramazani Shadary.

« Je pense qu’il faut qu’on garde son calme, qu’on évite les affrontements et puis que la clarté soit faite sur ces résultats qui sont inverses à ce que l’on imaginait », a poursuivi Jean-Yves Le Drian.

La France, a-t-il ajouté, a saisi le Conseil de sécurité des Nations unies en fin de semaine dernière « pour que les résultats constatés soient les résultats réels ».

Selon la source, au moins 80 militaires américains ont été déployés à Libreville dans l’éventualité des troubles en RDC dans le cadre des élections présidentielle et législatives.

« Des membres des forces armées américaines ont été déployés à Libreville, au Gabon, pour soutenir la sécurité des citoyens, du personnel et des installations diplomatiques des États-Unis à Kinshasa, en République démocratique du Congo. Ce déploiement d’environ 80 personnes est une réaction au risque que des manifestations violentes puissent avoir lieu en République démocratique du Congo en réaction aux élections qui se sont déroulées le 30 décembre 2018 », a précisé notre source, citant une lettre du président américain Donald Trump adressé au Sénat.

Dans sa lettre, il à expliqué que les premiers militaires équipés du matériel du combat sont arrivés le 2 janvier dernier. Il a annoncé que des forces supplémentaires peuvent être déployées au Gabon, en RDC ou en République du Congo, si nécessaire.

« Cette action a été entreprise conformément à ma responsabilité de protéger les citoyens américains, chez nous et à l’étranger, et dans le respect des intérêts de la sécurité nationale et de la politique étrangère des États-Unis, conformément à mon pouvoir constitutionnel de diriger les relations extérieures des États-Unis et en tant que commandant en chef et chef Exécutif », a ajouté le président Trump.

Ces militaires resteront dans la région jusqu’à ce que la situation en matière de sécurité en République démocratique du Congo devienne stable au point que leur présence ne soit plus nécessaire, a précisé Trump.

En 2011, Libreville avait déjà accueilli une force de l’Union européenne toujours en prévision des troubles en RDC.

Laisser un commentaire

Top
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils