You are here
Home > Afrique > « 10 hommes Arabes me violaient tous les soirs, forçaient des barres de fer dans mon vagin »

« 10 hommes Arabes me violaient tous les soirs, forçaient des barres de fer dans mon vagin »

Spread the love

Stella Efosa a raconté comment 10 hommes Arabes l’ont violée à plusieurs reprises chaque nuit et insérait des barres de fer dans son vagin à chaque refus.

Elle faisait partie du récent groupe de rapatriés suite à l’intervention de l’Organisation Internationale pour les Migrants (OIM) en collaboration avec le gouvernement Nigérian.

Efosa était apprenti coiffeuse au Bénin avant que sa mère ne la lie à un trafiquant qui lui a promis de l’emmener en Italie pour travailler.

C’est alors que je me suis retrouvé face à mon cauchemar. Au lieu de passer en Europe, nous avons passé huit mois dans différents camps. Nous avons été violés tous les jours par des hommes différents. Je me souviens d’une fois où 10 hommes m’ont violée jour et nuit et quand j’étais fatigué et que je les suppliais d’arrêter, ils me battaient et inséraient des barres de fer dans mon vagin.

Trois des filles avec lesquelles Efosa a voyagé sont mortes dans l’un des camps et elle ne sait pas où se trouve les autres.

La jeune femme blâme sa mère pour ce qu’elle a traversée, et elle reste traumatisée mais se dit heureuse d’être de retour.

« Je suis heureuse d’être de retour dans mon pays après les huit mois que j’ai passé dans le camp d’esclaves, » a déclaré Efosa.

Pendant ce temps, des efforts sont faits pour ramener les 2 000 autres Nigérians qui sont toujours détenus dans des camps d’esclaves libyens.

Laisser un commentaire

Top
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils