Affaire faux médecin : Un responsable de l’Apr dénonce une « machination » contre…

admin
Spread the love

Réagissant suite à ce qu’il est convenu d’appeler l’affaire Amadou
Samba, du nom du présumé faux médecin arrêté, il y a quelques jours, un
responsable de l’Alliance pour la République (Apr) déplore ce qu’il
qualifie de « procès d’intention » contre le ministre Abdoulaye Diouf
Sarr.
« Cette affaire du faux médecin ressemble à une machination
orchestrée par un cercle vicieux », a alerté El Hadj Niang. Ajoutant
dans la foulée que « ces forces tapies dans l’ombre veulent
effectivement profiter des agissements d’un faussaire pour régler des
comptes avec un homme (Abdoulaye Diouf Sarr) qui est en train de se
battre jour et nuit avec ses services techniques pour combattre la
pandémie du coronavirus dans notre pays ». 

A ce titre, le responsable de l’Apr-Yoff pense qu’il est important de
faire un arrêt sur images pour avoir une idée claire sur ce dossier. 
Car,
a-t-il expliqué, « dans les photos, on voit que le sieur Samba porte sa
tenue de médecin en 2014 et en 2015, ce qui est bien visible en faisant
une lecture des photos postées sur le net. Sur ce plan, les faits sont
têtus et les photos parlent d’elles-mêmes ». 
« Dans une des photos,
fait-il savoir, on voit Samba dans sa clinique avec des visiteurs et
cette photo a été bien postée en 2014 », souligne-t-il, rappelant
qu’Abdoulaye Diouf Sarr a été nommé ministre de la Santé et de l’Action
sociale en septembre 2017, c’est à dire bien après ces faits et ces
dates ci-dessus indiquées. 
Niang soutient, en outre, que le maire de
Yoff a été porté à la tête des cadres républicains en 2019. Par
conséquent, conclut ce responsable du parti présidentiel, « aucun
rapprochement ne saurait prospérer, toute tentative de rapprochement va
chuter comme un château de cartes ». 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Le Bénin n’a pas les « moyens » de confiner sa population

Spread the love Vues: 224 (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({}); Réagissant suite à ce qu’il est convenu d’appeler l’affaire Amadou Samba, du nom du présumé faux médecin arrêté, il y a quelques jours, un responsable de l’Alliance pour la République (Apr) déplore ce qu’il qualifie de « procès d’intention » contre le ministre Abdoulaye Diouf [...]

Subscribe US Now

%d blogueurs aiment cette page :