ALGÉRIE- Expulsion de 2000 migrants : Amnesty dénonce «un profilage ethnique»

admin
Spread the love

Originaires de l’Afrique sub-saharienne, ces ressortissants de la Guinée, du Mali, de la Côte d’ivoire, du Sénégal, du Burkina Faso, du Nigeria, du Niger, du Liberia, du Cameroun et de la Sierra Leone, en partance pour l’Europe, ont été arrêtés et expulsés de force de l’Algérie. L’information est d’Amnesty international qui dénonce «un profilage ethnique», une répression discriminatoire contre les ressortissants de ces pays d’Afrique sub-saharienne.

Parmi les personnes expulsées figurent plus de 300 mineurs, dont au moins 25 mineurs non accompagnés, précise le quotidien L’As qui reprend l’information.

Amnesty de s’insurger contre cette attitude discriminatoire des autorités algériennes selon qui les migrants d’Afrique sub-saharienne propagent le Sida, entretiennent le trafic de drogue et sont à l’origine des crimes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Visite du Conseil de Sécurité de l’ONU au Mali

Spread the love Vues: 495 (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({}); Originaires de l’Afrique sub-saharienne, ces ressortissants de la Guinée, du Mali, de la Côte d’ivoire, du Sénégal, du Burkina Faso, du Nigeria, du Niger, du Liberia, du Cameroun et de la Sierra Leone, en partance pour l’Europe, ont été arrêtés et expulsés de [...]

Subscribe US Now

%d blogueurs aiment cette page :