You are here
Home > Actualités > Assassinat au Sénégal : les enfants après les malades mentaux

Assassinat au Sénégal : les enfants après les malades mentaux

Spread the love

Qu’un enfant de sept (7) ans soit égorgé à Touba, par des inconnus et pour des raisons non encore élucidées, cela ne surprend guère le Président du mouvement politique Jaamu Askan wi, le Serviteur du Peuple, candidat à l’élection présidentielle de 2019.

Pour Ansoumana DIONE, si le Sénégal connait aujourd’hui un tel nouveau phénomène extrêmement grave, c’est parce que tout simplement le régime du Président Macky SALL n’a pris jusqu’ici aucune mesure pour faire arrêter et condamner, conformément à la loi, les auteurs des assassinats sauvages de plus de neuf (9) malades mentaux errant à Tambacounda, entre 2014 et 2017.

A l’époque, nous avions alerté, à travers l’Association Sénégalaise pour le Suivi et l’Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM), qu’après ces individus ne jouissant pas de toutes leurs facultés mentales, ce sera ensuite le tour des personnes saines, si justice n’est pas rendue.

Aujourd’hui, ce sont les enfants qui sont devenus la cible et prochainement, ce sera, à coup sûr, les vielles personnes, si l’on y prend garde. De ce fait, Ansoumana DIONE tient responsable l’Etat du Sénégal de tous ces maux qui s’abattent sur les populations, à cause d’un manque total de vision pour faire assurer leur sécurité, mettre fin à l’errance des malades mentaux et retirer les enfants de la rue. Pour gérer correctement un pays, les autorités gouvernementales doivent obligatoirement s’appuyer sur toutes les compétences nationales.

Mais, malheureusement, ici, au Sénégal, quelqu’un comme Ansoumana DIONE n’est pas écouté pour des raisons d’appartenance politique et cela est très regrettable. Pour lutter efficacement contre la criminalité dans notre pays, nous avions organisé le lundi 21 novembre 2016 à l’Hôtel le N’diambour, un Atelier dont les recommandations composées de dix neuf (19) points, avaient été transmises au chef de l’Etat Macky SALL qui s’était engagé à les faire appliquer en compagnie de notre Association. Jusqu’ici, absolument rien n’a été fait dans ce sens.

Rufisque, le 28 février 2018,

Ansoumana DIONE, Président de Jaamu Askan wi, le Serviteur du Peuple, candidat à l’élection présidentielle de 2019 – Tel : 77 550 90 82 – 70 745 88 47

Laisser un commentaire

Top
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils