You are here
Home > Actualités > Ciré Sagna, la soeur de la présumée Jihadiste, Aïda Sagna, brise le silence et fait des révélations

Ciré Sagna, la soeur de la présumée Jihadiste, Aïda Sagna, brise le silence et fait des révélations

Spread the love

La soeur de la présumée djihadiste arrêtée par la DIC et identifiée sous le nom de Aida Sagna (née en 1971 à Tendouck), a tenu à apporter des précisions sur cette affaire qui défraie la chronique.

 

Je suis la sœur d’Aïda Sagna, je vous écris à propos du problème d’Aïda Sagna, donc j’ai entendu tout ce que les médias sénégalais ont dit de ma sœur, mais mes paroles c’est des paroles en tant que sœur.

Je vais parler de ce qui s’est réellement passé : c’est quelqu’un qui a un grand cœur, qui adore l’Allah et qui aime l’islam, et donc elle est tombé sur un mari qui a 2 femmes, il l’a prise comme troisième femme mais ils ne sont pas dans la même maison avec les autres femmes, Aida a accepté de se marier avec M.Mbaye, par amour, mais il l’a manipulée, il ne lui a pas dit la vérité. Il a dit qu’il partait avec ses femmes pour en tant que missionnaire de l’islam (apprendre plus l’islam et le Coran dans un pays musulman) donc ma sœur s’est retrouvée dans cet endroit.

Lorsque son mari et les autres femmes étaient parties ensemble en Libye et dès qu’ils étaient arrivés, les femmes sont allées à leur hôtel avec Aïda, et M.Mbaye est parti de son côté et c’est donc  à partir de  qu’elle ne l’a plus jamais revu. Aïda était souffrante, elle avait mal de ventre, elle était hospitalisée en Libye. Donc, elle a subi des interventions chirurgicales de la main droite et le fibrome. Sa maladie a commencé depuis au Sénégal et ça s’est aggravé en Libye.

Cet homme, c’est un trafiquant de femmes qu’il vend à des djihadistes ! mais il n’a pas dit la vérité à Aïda avant de partir. Il a profité de la faiblesse d’Aïda par rapport à sa religion. Dès qu’elle a su de la situation, elle n’a pas accepté de collaborer avec eux. Donc ils ont monté un coup contre elle, en disant qu’elle est djihadiste.

Aïda elle n’est pas rentré de son plein gré, c’est l’État sénégalais qui est allé cherché ses ressortissants et elle n’a pas enterré son mari car il est bien vivant.

Dès son arrivée en Libye, ils ont confisqué tous ses papiers et son téléphone, elle n’avait pas de moyen pour communiquer avec sa famille. Mais malgré ça, elle a demandé à ce qu’on lui prête un téléphone pour appeler ses enfants de temps en temps.

Aïda, c’est une victime de M.Mbaye qui est un  vendeur de femmes pour les djihadistes, et il est vivant, il profite de l’argent de celui à qui il a vendu Aïda, il est bien vivant. Vous les médias sénégalais, vous savez très bien qu’il n’est pas mort, il se cache.

Tout ce qu’elle m’a dit, c’est vrai, car c’est une femme qui a du cœur et elle n’aime pas la violence et c’est une personne qui a beaucoup de compassion pour son prochain, toute le monde sait que les trafiquants de femmes, ça existe.

Je m’adresse aux médias sénégalais mais aussi au procureur de la République pour leur dire que ma sœur Aïda est innocente dans toute cette histoire,  je vous demande une aide humaine pour rendre justice à Aïda.

Je respecte votre travail, il faut informer correctement et ne pas inventer des histoires.

Cordialement,

Ciré Sagna

 

Leral

Laisser un commentaire

Top
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils