You are here
Home > Actualités > El Malick Seck alias El-Milk-Shake du Mensonge

El Malick Seck alias El-Milk-Shake du Mensonge

Spread the love

Le nom « Seck », étant trop noble à l’égard de ce dont on va parler et ayant même ses villes à l’intérieur du pays dont une religieuse, on va prendre le soin de le mettre de coté pour répondre aux ordures qui s’activent par Imposture dans le journalisme et la politique que nos valeurs veulent à la fois nobles et en toute loyauté par rapport aux règles de bienséance, et ceci même en temps de guerre.

Ainsi, le cochon a encore déféqué sur #DakarActu.
On imagine combien même les plus malhonnêtes lecteurs d’un site aussi poubelle (terme dont Macky qui les envoie a usé) que #Dakaractu sont entrain de ricaner au vu de leur « anal-iste » du jour (un autre lèche-botte des locataires du palais pour être poli), encore plus pour les âmes des plus honnêtes de ce pays.

Il n’y a qu’un site fondé par un soi-disant « journaliste » payé pour prôner la guerre chez nous dans le Sud et à l’opposé précédemment condamné pour viol (pris au même moment où il se vantait sur #Télé_FM de jeûner 3 jours par semaine et d’avoir deux femmes qui le satisfont et gracié par Macky avant la fin de sa peine pour le servir) pour permettre à d’aussi crasseux que #El Milk Shake, un cochon en tout, pour servir des soi-disant « analyses politiques » (condamnés à plusieurs reprises par la Justice pour diffamation) que personne n’ose partager sur son mur ou en inbox tellement que c’est nauséabond, à l’exception des cochons aussi crasseux que lui.
El-Meew-Shake (un remueur de merdes Meew étant l’équivalent de menteur invétéré en langage moderne sénégalais comme appellent les enfants notre président #MackyLait). D’ailleurs, même le « Patin » du palais ne fait le poids devant ceci tellement que c’est évident lorsqu’il parle ou écrit. Si c’était les « filles des Nuits de #Dakar Ne Dort Pas » auxquelles, #El Mbalitt dérobait leurs photos comme un hyène pour les exposer, à tout rire aux dents et canines jaunâtres, sur le web (en visitant leur profil sur les réseaux sociaux), qui le traitaient de Menteur sans jamais pouvoir mettre la main sur lui, alors il est même inutile pour l’opinion publique, vaccinée des enchanteurs, d’en discuter tellement que c’est évident.

On va certes le promouvoir mais surtout pour indexer aux compatriotes sénégalais un Menteur afin qu’ils ne soient point trompés, surtout les plus jeunes ignorant beaucoup des vraies réalités politiques des dernières 40 années de notre pays. Certains disaient qu’on va lui « donner du buzz » seulement cette notion de « recherche de buzz » n’a jamais fait partie de nos principes (encore moins de mon pauvre vocabulaire). Comme l’évoque mon camarade en cette guerre de plumes Mame Cheikh A.T. Mbodj de la Mauritanie, Allah AWJ a donné du buzz à un certain « Lahab » en lui disant « TABAT…ABI LAHAB » – traduit en par le maitre des savants islamiques « MERDE À ABOU LAHAB ». Une « MERDE » prononcée par Dieu Tout-Puissant pour débuter une sourate qui a fait tellement BUZZ que toute la lignée noble des petits du prophète ASWS et tous les musulmans, ayant existé et peuplant le monde, prononcent à chaque fois, récitant le Coran ou priant, qu’ils passent par cette Sourate. Une « MERDE » qui fait le Buzz dans le Coran pour l’Éternité que personne ne considère comme une faveur mais une MALÉDICTION. À toi aussi, EL MILK SHAKE, petit cochon du virtuel qui voulait devenir « maire de Thiès » (Région de choix de Maodo, le pôle), saches qu’on te répond tout simple par « TABAT HINZIIR », MERDE COCHON VA ! Une « Merde » dont je ne remercierai jamais assez à toute descendance (si le Créateur m’en procure) de le répéter.

Quand on pense que #El Milk Shake porte le prénom qui s’apparente à celui que Al Maktoum appelait l’inconnu de la nation Sénégalaise, je me dis que « Kii moo juddu ci Gaynde nampee ca mbamb ya ». Eh oui, le bois d’un même arbre peut servir à décorer une mosquée ou constituer sa voûte et n’apprivoiser que la Parole Divine mais d’autres parties du même arbre peuvent servir à cacher les WC de la cour arrière de maison et n’avoisiner que la Merde.

Tout le monde sait que « Fenn rekk lay deff » disaient-ils (ses victimes). Et là pour que « Waa palais dikko wiss ay wetiett » vu que son business en « vagabondage sexuel » n’a jamais marché grâce justement à des hommes hors paire comme Serigne Mouhamadou Moustapha Sy qui a su sauver l’essentiel d’une jeunesse en perdition, qui joue et continuera à jouer pleinement inchaAllah son rôle d’éducateur assigné par le patriarche Al Houtboul Maktoum (« Xalle yi ñooy yarr seen Moorom ci Jamono ji di ñëw »), tout en faisant face aux voyous dans tous les sens du terme et sur tous les terrains.

Qu’il pleut où qu’il Neige, le Chef de guerre des Moustarchidine interviendra dans la politique dans ce pays parce qu’une légitimité historique le lui permet à travers Justement comme jamais cette légitimité. Une légitimité fondée à ce titre par ce que des imbéciles comme ce #ElMbalitt appelle « échecs » qui ne sont rien d’autres que le fondement de toute réussite. Mais ce sont surtout des phases d’une démarche politico-religieuse dont la cohérence n’a pas d’égale dans ce pays. Des phases qui ont permis de faire surtout tomber des masques de pratiquement tous les leaders politiciens aujourd’hui vides de contenus crédibles encore en activité qui se croient incontournables alors qu’ils savent plus que quiconque qu’ils ont été multipliés par zéro par la majorité de l’électorat sénégalais. En somme, on a tout compris.

On va vous donner maintenant et brièvement l’analyse politique que toute honnête et logique esprit vous ferait de la situation actuelle. On a tout compris de la démarche du régime actuel qui est aux abois. Après l’échec de la tentative d’imposture du parrain franc-maçon de Macky Sall, notamment Abdou Diouf, auprès du Khalif général pour un secours, Macky Sall a senti le roussi et voulait recoller les morceaux en profitant de cette dernière sortie de Serigne Mouhamadou Moustapha Sy pour essayer de faire la paix suite à sa sortie mémorable au lendemain du Mawlid 2017. C’est la raison pour laquelle Macky Sall a mobilisé d’importantes personnalités (pour lui) et moyens de l’état de l’état du Sénégal donc à nous tous (ministre des forces armées synonyme de paix, ministre du commerce, la police, la gendarmerie, de la logistique, du matériel, des participations pour l’organisation de cette journée à #Keur Diemb du patriarche #Al Maktoum) pour recoller les morceaux. À leur grande surprise, le Responsable Moral reste constant et ferme sur ses principes et les a encore envoyé paître ailleurs. Ainsi, cela devrait servir de leçon à tout opportuniste qui compte agir malhonnêtement sur ce conflit pour se faire de la monnaie.

En envoyant une telle délégation, Macky Sall a envoyé par boulet l’escroc Gaston Mbengue pour qui, il a ordonné aux gendarmes de Kolobanne de le relâcher suite à l’affaire d’escroquerie contre ses ministres (faisant l’objet d’affaires de détournements) dont tout le monde sait bien que Gaston Mbengue en est à l’origine des chantages avec ses 2 complices arrêtés (qui témoigneront tôt ou tard). Cela devrait servir de leçon à son genre. Seulement, seules les imbéciles ne changent pas.

par Aboubakrine Ndiaye

Laisser un commentaire

Top
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils