Irak : au tribunal, la loi du talion contre les combattants français de Daech

admin
Spread the love

Dans ce tribunal, les audiences sont expéditives. Onze prévenus français de Daech et un Tunisien résidant en France, capturés en Syrie et jugés en Irak, viennent d’y être condamnés à la peine capitale. Un verdict embarrassant pour notre pays « opposé en tout temps et en tout lieu à la peine de mort », mais qui se refuse à rapatrier des ressortissants encombrants. 

Le juge Ahmed Mohamed Ali, ses lunettes à grosses montures noires sur le nez, écoute l’accusé lui expliquer… qu’il n’a jamais combattu. Parce qu’il était malade. A peine arrivés, jure-t-il, sa femme et lui ont été contraints de s’« aliter » : « Les membres de l’EI pensaient que j’étais un espion et mon beau-frère a dû venir témoigner en ma faveur. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

La répression fait 100 morts au Soudan selon les médecins

Spread the love Vues: 283 (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({}); Dans ce tribunal, les audiences sont expéditives. Onze prévenus français de Daech et un Tunisien résidant en France, capturés en Syrie et jugés en Irak, viennent d’y être condamnés à la peine capitale. Un verdict embarrassant pour notre pays « [...]

Subscribe US Now

%d blogueurs aiment cette page :