La Russie assure qu’« aucune trace de substance chimique » n’a été retrouvée à Douma en Syrie

admin
Spread the love

La tension est montée d’un cran suite aux soupçons d’un bombardement chimique à Douma, samedi 7 avril, dans l’un des derniers bastions rebelle en Syrie. L’attaque aurait fait samedi 48 morts selon les Casques Blancs, un groupe de secouristes en zone rebelle, et l’ONG médicale Syrian American Medical Society (SAMS), même si ces affirmations n’ont pas pu être vérifiées de source indépendante.

 

Les spécialistes russes qui ont enquêté à Douma, où le régime syrien est accusé d’avoir lancé cette offensive contre les rebelles, n’ont trouvé « aucune trace » de substance chimique, a assuré le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov. « Nos spécialistes militaires se sont déjà rendus sur place (…) Ils n’ont découvert aucune trace de chlore ou d’une quelconque substance chimique utilisée contre les civils », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse.

Assad, « l’animal »

Les Etats-Unis et la France avaient brandi la menace de frappes en Syrie après ces accusations, Donald Trump avertissant le régime et ses alliés, dont la Russie, qu’ils pourraient «payer le prix fort» pour l’attaque chimique présumée, qualifiant Bachar al-Assad « d’animal ». Lundi, Damas et Moscou ont accusé Israël d’avoir mené la frappe sur la base syrienne.

20minutes

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

KEUR MASSAR - Un élève de Terminale poignardé à mort lors d’une soirée dansante

Spread the love Vues: 421 (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({}); La tension est montée d’un cran suite aux soupçons d’un bombardement chimique à Douma, samedi 7 avril, dans l’un des derniers bastions rebelle en Syrie. L’attaque aurait fait samedi 48 morts selon les Casques Blancs, un groupe de secouristes en zone rebelle, et l’ONG médicale Syrian [...]

Subscribe US Now

%d blogueurs aiment cette page :