You are here
Home > Actualités > Le Rwanda promet aux migrants africains en Libye des permis de travail pour se réinstaller

Le Rwanda promet aux migrants africains en Libye des permis de travail pour se réinstaller

Spread the love

Le Rwanda veut offrir aux migrants africains en Libye la possibilité de se réinstaller et de vivre une vie meilleure.

Le gouvernement rwandais affirme qu’il fournirait aux migrants en
quête de pâturages plus verts dans le pays d’Afrique du Nord déchiré par
la guerre des permis de travail et la liberté de mouvement. L’objectif
vise à les sortir des difficultés actuelles.

Des diplomates rwandais ont fait cette révélation lors d’une réunion
privée avec des représentants du Congrès américain la semaine dernière à
l’ambassade du Rwanda à Washington D.C., rapporte The EastAfrican.

Selon des sources, le Rwanda a également accepté de donner
aux migrants l’accès à l’éducation et aux documents d’identification.

Les défenseurs des droits humains ont salué l’engagement du
gouvernement rwandais à faire face à la situation inhumaine des migrants en
Libye.

« L’ambassade a également assuré aux responsables du Congrès que
tous les réfugiés au Rwanda bénéficieraient d’une protection et que
personne ne serait rapatrié de force »
, a déclaré un responsable à The EastAfrican.

L’accord répondrait à deux préoccupations majeurs des
groupes de défense des droits de l’homme : la liberté de circulation et la
protection des réfugiés, et il n’est pas clair si la réinstallation sera
permanente ou temporaire.

Suite à l’accord, cinq cents réfugiés devraient quitter la
Libye, mais le Rwanda a déclaré qu’il pourrait en accueillir jusqu’à
30 000 dans le cadre d’un « mécanisme de transit d’urgence »
financé par l’UE et l’ONU.

The EastAfrican rapporte que le Rwanda serait en train de
mettre au point les derniers détails avec le HCR et le gouvernement libyen.

Il y a au moins 641 398 migrants originaires de plus de
39 pays en Libye. Ils ont été identifiés dans l’ensemble des 100 municipalités,
au sein de 565 communautés, selon le 25ème cycle de collecte de données de
l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), qui a eu lieu en mars,
avril et mai 2019.

Sur le nombre total de migrants identifiés, 602 282
personnes (94%) proviennent de 28 pays africains et 38 897 personnes (6%)
de 10 pays d’Asie et du Moyen-Orient.

Laisser un commentaire

Top
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils