L’ex-présidente sud-coréenne Park condamnée à vingt-quatre ans de prison pour corruption

admin
Spread the love

Plus seule que jamais, Park Geun-hye a été condamnée vendredi 6 avril à vingt-quatre ans de prison et 18 milliards de wons (13,8 millions d’euros) d’amende par le tribunal de Séoul. L’ex-présidente conservatrice sud-coréenne, destituée en décembre 2016 et emprisonnée depuis mars 2017, a été reconnue coupable notamment de corruption, d’abus de pouvoir et de fuite de documents officiels, le tout dans l’affaire dite « Choi-gate ». Fin février, le parquet avait requis trente ans de détention.

Le verdict a été diffusé à la télévision, les juges estimant qu’il relevait de l’intérêt du public. Mme Park s’y était opposée, arguant d’une atteinte aux droits de la défense et à la présomption d’innocence. En vain. Elle a refusé de se présenter au tribunal, comme elle avait refusé d’assister aux différentes audiences de son procès, commencé en octobre 2017, et qu’elle considérait comme une « revanche politique ». Devant le tribunal s’étaient réunis plusieurs dizaines de ses partisans exigeant sa libération immédiate.

Le monde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Problèmes avec son écurie : Modou Lo admet et annonce des… (vidéo)

Spread the love Vues: 471 (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({}); Plus seule que jamais, Park Geun-hye a été condamnée vendredi 6 avril à vingt-quatre ans de prison et 18 milliards de wons (13,8 millions d’euros) d’amende par le tribunal de Séoul. L’ex-présidente conservatrice sud-coréenne, destituée en décembre 2016 et emprisonnée depuis mars 2017, [...]

Subscribe US Now

%d blogueurs aiment cette page :