L’incompétence de Macky Sall Pour Les nuls!

admin
Spread the love

Il n’y a pas un seul jour qui passe sans que le régime apériste en place, à travers ses multiples démembrements, fasse preuve d’incompatibilité avec les normes républicaines. Le Ministère de l’Education nationale vient d’en présenter une malheureuse illustration.

Les affectations de la dernière promotion des élèves-maîtres ont eu lieu depuis hier, Samedi 09/12/2017. Un des critères majeurs sous-tendant ces affectations a toujours été le respect des choix de certains stagiaires qui ont réussi à être parmi les premiers sur la liste nationale des admis à l’issue de leur examen de sortie. A notre grande surprise, cette norme qui magnifie l’excellence a été, cette fois-ci, remarquablement transgressée. Trois exemples concrets parmi tant d’autres suffiront en guise d’illustration :

– Le premier sur la liste nationale des admis, option arabe, formé à Kaolack – il mérite bien d’être nommé : Khone Diop – a été « projeté«  sur Vélingara, poste qui n’a nullement figuré parmi ses choix. Et à l’IEF de Diourbel qui fut son premier choix est affectée une élève-maître en 161e position sur la liste nationale des admis, formée à Rufisque.

– Le troisième sur la liste, option arabe, formé à Kaolack – Mouhamadou Lamine Senghor – a été également « projeté«  sur Koumpentoum, et au poste de son premier choix – Fatick – est affecté un nouveau sortant en 247e position sur la liste des admis, formé à Thiès.

 – Le quatrième sur la liste nationale, option arabe, formé à Kaolack – Moustapha Lèye – a été affecté à l’IEF de Linguère, poste qu’il n’a pas du tout choisi, et au poste de son premier choix – l’IEF de Mbacké – est affecté un  60esur la liste nationale des admis, formé à Thiès.

Ajoutées à cela des erreurs innombrables sur les dates, lieux de naissance et centres de formation des nouveaux sortants.

Qu’est-ce qui explique ces affectations injustes favorisant certains élèves-maîtres au détriment d’autres ? En tout état de cause, le je-m’en-foutisme de ce régime en est pour quelque chose. Mais qu’à cela ne tienne, il pose ainsi un jalon supplémentaire de sa dégringolade

Arona Niang

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Point de vue « Le Mali doit redécouvrir la décision démocratique »

Spread the love Vues: 432 (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({}); Il n’y a pas un seul jour qui passe sans que le régime apériste en place, à travers ses multiples démembrements, fasse preuve d’incompatibilité avec les normes républicaines. Le Ministère de l’Education nationale vient d’en présenter une malheureuse illustration. Les affectations de la dernière [...]

Subscribe US Now

%d blogueurs aiment cette page :