You are here
Home > Actu Web > L’UE inquiète face à la forte dégradation sécuritaire au Sahel

L’UE inquiète face à la forte dégradation sécuritaire au Sahel

Spread the love

Des compagnons de route de François Mitterrand dénoncent dans une lettre les propos de Raphaël Glucksmann, tête de liste aux élections européennes, accusant l’ancien président de responsabilités dans le génocide au Rwanda, a-t-on appris auprès du Parti socialiste (PS), confirmant une information du Canard enchaîné.

Vingt-trois anciens ministres dont Edith Cresson, Hubert Védrine, Roland Dumas, Jack Lang et Paul Quilès interpellent le PS et demandent des excuses publiques en réponse aux propos de celui qui mène la liste de leur parti, en duo avec Place publique en vue du scrutin du 26 mai.

lemonde.fr

Laisser un commentaire

Top
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils