Mali : donner aux communautés les moyens de se protéger contre le coronavirus

admin
Spread the love

Le Mali a enregistré ses deux premiers malades du coronavirus le 25 mars. Depuis, le pays compte 1059 cas avérés, dont 67 décès. Dans un pays où distanciation sociale et confinement ne sont pas toujours applicables, la réponse à l’épidémie doit permettre à chacun de se protéger et d’éviter de propager le virus à son entourage. Depuis mi-avril, les équipes MSF, en partenariat avec le ministère de la Santé et des acteurs de la société civile locale, sillonnent les quartiers de Bamako pour sensibiliser la population aux gestes barrières et distribuer masques et savon.  1500 masques fabriqués par jour Savon et point d’eau pour un lavage de mains régulier

Dès l’apparition du coronavirus, le gouvernement malien a instauré plusieurs mesures afin de limiter la propagation du virus sur son territoire : suspension des vols commerciaux, fermeture des écoles, interdiction des regroupements de plus de 50 personnes, couvre-feu de 21h à 5h, entre autres. En parallèle, l’offre de soins s’est peu à peu organisée. Mais la lutte contre la Covid-19 se déroule aussi et surtout à l’extérieur des hôpitaux. 

Dans un pays comme le Mali où les logements sont souvent partagés par des familles qui peuvent compter plus d’une vingtaine de personnes et où une partie de la population vit de revenus obtenus au jour le jour, imposer un confinement à domicile aurait pu avoir des effets catastrophiques pour la population. 

Un des piliers essentiels dans la lutte contre le coronavirus au Mali est la sensibilisation de la population sur l’importance de respecter les gestes barrières, ces mesures qui permettent de se protéger du virus et d’éviter de le propager autour de soi. En partenariat avec le ministère de la Santé et des acteurs de la société civile locale, MSF parcourt, depuis mi-avril, les quartiers de Bamako pour offrir aux communautés les moyens de se protéger. 

L’équipe MSF accompagnée de représentants de la société civile parcourt certains quartiers de Bamako pour distribuer des masques lavables et du savon à la population pour se protéger contre le coronavirus.
© Lamine Keita/MSF
L’équipe MSF accompagnée de représentants de la société civile parcourt certains quartiers de Bamako pour distribuer des masques lavables et du savon à la population pour se protéger contre le coronavirus. © Lamine Keita/MSF

1500 masques fabriqués par jour

MSF s’est associée à cinq ateliers de couture pour produire des masques en tissus adaptés à une utilisation grand public. La fabrication d’un masque, composé de deux couches de tissus, prend en moyenne une quinzaine de minutes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Dernière Minute : Après Aliou Sall, son épouse Aissata est au aussi touchée par le Covid-19

Spread the love Vues: 183 (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({}); Le Mali a enregistré ses deux premiers malades du coronavirus le 25 mars. Depuis, le pays compte 1059 cas avérés, dont 67 décès. Dans un pays où distanciation sociale et confinement ne sont pas toujours applicables, la réponse à l’épidémie doit permettre à [...]

Subscribe US Now

%d blogueurs aiment cette page :