Mali: présidentielle 2018 :Le premier ministre rassure les maliens

admin
Spread the love

Le chef du gouvernement du Mali Soumeylou Boubèye Maiga a assuré lundi à Bamako n’avoir « aucune inquiétude pour le processus électoral », au deuxième jour de la déclaration de sa politique générale, à l’Assemblée nationale.

Le premier ministre du Mali serein, quant à la bonne tenue du scrutin.

« Nous n’avons aucune inquiétude pour le processus électoral », a dit M. Maiga, ajoutant que « l’audit du fichier électoral se termine vendredi prochain (et) que toutes les cartes d’électeurs seront remis le 20 juin », à l’hémicycle.

Il a affirmé n’avoir « pas vu de raisons d’une crise post-électorale », confirmant que les élections présidentielles se tiendront le « 29 juillet ».

Selon le PM, « il n’y a pas d’autres alternatives que de tenir les élections à bonne date, dans un climat apaisé » et de promettre que le scrutin se tiendra dans « toutes les régions » du Mali.

Répondant à un député qui a évoqué les difficultés que connaissent les populations du Centre depuis l’interdiction des engins à deux roues, Boubèye Maiga a soutenu « n’avoir pas d’autre choix que de (la) maintenir, (car) ces engins « font partie de l’armement » des terroristes.

Sur l’Accord de Paix, le chef du gouvernement pense que tout le monde convient qu’ »il n’y a pas d’alternative crédible à sa mise en œuvre », indiquant « les ressources nécessaires pour cela sont disponibles » dont « 125 milliards FCFA prévus en 2018 ».

Dans le domaine de l’éducation, « toutes les écoles communautaires du Nord et du Centre du pays seront transformés en écoles publiques d’ici là fin de l’année », a-t-il promis.

Rappelons que les élections de juillet prochain au Mali se tiendront dans un climat d’insécurité avec le Nord du pays qui est en proie aux attaques des groupes jihadistes.

Le nord du Mali était tombé en mars-avril 2012 sous la coupe de groupes jihadistes liés à Al-Qaïda à la faveur de la déroute de l’armée face à la rébellion

frique-sur7.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Sénégal : Moustapha Niasse, le survivant

Spread the love Vues: 439 (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({}); Le chef du gouvernement du Mali Soumeylou Boubèye Maiga a assuré lundi à Bamako n’avoir « aucune inquiétude pour le processus électoral », au deuxième jour de la déclaration de sa politique générale, à l’Assemblée nationale. Le premier ministre du Mali serein, quant à la bonne [...]

Subscribe US Now

%d blogueurs aiment cette page :