You are here
Home > Actu Web > Mali : ‘’RÉPUBLIQUE’’ DE KIDAL AZAWAD : LA HONTE !

Mali : ‘’RÉPUBLIQUE’’ DE KIDAL AZAWAD : LA HONTE !

Spread the love

Il faut que les autres parlent pour nous, pour dénoncer l’indépendance de fait que la France a accordée à Kidal. Une situation qui met aussi en péril nos voisins nigériens et burkinabé. En tout cas, le président nigérien, comme à son habitude et contrairement à son homologue du Mali, n’a pas eu la langue de bois pour dire haut ce que les dirigeants maliens ont peur de lancer à la figure d’une France impérialiste et d’une soi-disant communauté internationale complice.

La France n’a jamais fait mystère de sa sympathie pour les Touareg. La Minusma se complaît dans une situation qui lui permet de rester le plus longtemps possible et de continuer à profiter des faramineux salaires. L’Etat malien est incapable de se révolter et de taper du poing sur la table, préférant dépenser allègrement l’argent du pauvre contribuable dans l’entretien plus que luxueux et indécent des chefs rebelles qui, aussitôt le dos tourné à Bamako et aux luxueux hôtels ou résidences mis à leur disposition, tiennent un discours hostile à l’unité et à la paix, et n’hésitent pas à faire brûler le drapeau malien.

Le Mali ne saurait tomber plus bas avec des dirigeants qui semblent penser que c’est en caressant des bandits armés et leurs mentors dans le sens du poil qu’ils feront la paix. Erreur monumentale, car la peur est l’ennemi de l’homme. Mais on sait que ce n’est pas une question d’erreur et que le régime a visiblement opté pour le statu quo, qui devrait lui permettre d’aller au terme de son mandat en toute tranquillité, même au prix de la perte définitive de Kidal.

S.H

SOURCE : LE POINT DU MALI

Laisser un commentaire

Top
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils