Née en 1948, Aminata Tall jouit des ressources du pays depuis plus de 45 ans ! (Par Alioune Badara Mboup).

admin
Spread the love

Bien sûr, les relations incestueuses entre argent et politique n’ont jamais totalement disparu, mais la signature de ce décret 2020-964 en faveur de Aminata Tall constitue l’énième coup de fourré à l’encontre du peuple Sénégalais pour satisfaire les caprices de la bonne dame.
C’est à se dire que ce pays est tout simplement « magique » quand on parle de gestion des biens publics et de gouvernance sobre et vertueuse.
Aminata Tall était déjà ministre sous Abdou Diouf, ministre sous Abdoulaye Wade. Alors qu’une lourde divergence autour de la gestion du fonds de la décentralisation les avait éloignés sous Abdoulaye Wade, elle a réussi, à la veille de l’élection de Macky Sall, à se rapprocher de lui pour devenir l’un des premiers servis au banquet de la deuxième alternance démocratique survenue en 2012.
Aminata Tall avait traité Abdoulaye Wade son principal bienfaiteur de tous les noms d’oiseaux et après une cinglante réplique de Mamadou Lamine Massaly, ce dernier était arrêté et mis en prison !
Aminata Tall, alors ministre d’Etat, secrétaire générale de la présidence de République, avait requis « une mesure dérogatoire » pour faire bénéficier aux bonnes de sa fille installées à l’étranger des passeports diplomatiques qui lui ont permis de se soustraire à l’obligation de payer 1300 euros à chacune de ses deux employées mais 160 euros (100.000 F CFA), fort dérisoires selon la réglementation française en matière d’emploi.
La gestion de Aminata Tall du Conseil Economique Social et Environnemental (CESE) était un gros scandale avant d’être remplacée par Madame Aminata Touré. Ses six (6) années passées à la tête de l’institution lui ont servi de recaser sa famille. Neveux, amis, chargés de mission, conseillers spéciaux, amis et époux étaient embauchés dans l’institution.
Madame Aminata Tall avait envoyé 2 contrats à l’inspection du travail pour augmentation de salaire à savoir Mme soukeyna blondin Diop: Directrice adjointe du protocole qui avait un salaire de 800.000 frs et elle se retrouvait à 1.600.000 frs et Madame Fatou Lô l’assistante de l’ACP elle percevait 250.000 frs se retrouvait avec un salaire de 800.000 frs.
Madame Aminata Tall présidente du CESE avait huit véhicules de fonction.
Maire fantôme de la ville de Diourbel, pas du tout contente de son remplacement à la tête du CESE, elle avait boudé la passation de service avec sa remplaçante.
Même retraitée, le contribuable Sénégalais continue de satisfaire les caprices de la bonne dame avec la signature d’un décret lui accordant le statut de président honoraire à un ancien président du CESE avec comme avantages :
•4 500 000 francs CFA net de salaire mensuel
•1 véhicule de fonction
•500 litres de carburant
•1 Chauffeur
•1 Garde du corps
La question légitime à se poser , pourquoi de telles grâces pour Aminata Tall ?

Alioune Badara Mboup.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

lutte contre le covid-19: La Fondation Rockefeller préconise un contrôle militarisé de la population

Spread the love Vues: 193 (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({}); Bien sûr, les relations incestueuses entre argent et politique n’ont jamais totalement disparu, mais la signature de ce décret 2020-964 en faveur de Aminata Tall constitue l’énième coup de fourré à l’encontre du peuple Sénégalais pour satisfaire les caprices de la bonne dame.C’est [...]

Subscribe US Now

%d blogueurs aiment cette page :