You are here
Home > Actualités > Oui pour plus d’investissements publics dans les infrastructures au Sénégal par Oumar KANE

Oui pour plus d’investissements publics dans les infrastructures au Sénégal par Oumar KANE

Spread the love

Au Sénégal, l’allocation de ressources pour financer des infrastructures publiques qui permettront à terme la création de richesses est une très bonne chose.

Oui , nous pourrions toujours faire mieux dans les choix de ces investissements car les priorités sont partout.

Investir, c’est d’abord faire des choix fermes. C’est se fixer des objectifs de rentabilités et c’est surtout faire des projections « réalistes » à court et à moyen terme tout en intégrant le facteur risque.Ceci précisé, les gens honnêtes et rationnels saluent toujours les États qui ont résolument fait le choix de faire des dépenses d’investissements.

Je crois sincèrement que si nous aimons le Sénégal. Nous devrions saluer les avancées , encourager et féliciter « nos faiseurs » pour qu’ils fassent mieux demain. Nous serions dans un cercle vertueux. Ne le faisons pas pour nos intérêts égoïstes souvent « politiques » mais pour l’élévation de notre nation.

Parce qu’avec ou sans TER « très coûteux » ou pas , nous avons toujours connu au Sénégal des gens qui ne mangent pas à leur faim donc ceci n’est pas nouveau. Justement pour donner à manger à ceux qui ont faim , il nous faut d’abord créer « les sous ».

« Le social » s’est toujours fait avec le « capital ». « Le social » anoblit « le capital » car ce dernier permet de redonner espoir à ceux qui sont dans le besoin. L’accumulation de richesses n’a de sens véritable que lorsqu’elle contribue au bien être de nos populations.Pour créer les richesses, aucun pays dans le monde ne s’est encore passé d’infrastructures publiques de pointes. D’ailleurs c’est l’un des critères essentiels dans la notation de l’attractivité économique d’un pays.

Je le répète souvent , le Sénégal ne peut plus subir la croissance des autres.Les sénégalais ont aussi droit comme tout le monde à un TER/RER , à un aéroport moderne , à des hôpitaux, à un réseau autoroutier de qualité, à des universités connectées . Les usagers Sénégalais le méritent aussi .

Ceci est une énorme fierté personnelle pour moi, car lorsque j’ai quitté le pays il y a 20 ans . Il n’existait pas tout cela. Nous revenons de loin . À mon époque, l’ambition de nos autorités pour équiper le pays était proche de zéro. Les choses bougent très vite au risque de choquer les nostalgiques qui associent souvent nos pays à la rusticité.

La France a accéléré la construction de ses équipements publics sur une période de 30 ans après la guerre . Et nous , nous allons le faire sur une période plus courte car la technologie a évolué.

Merci de votre attention.
Oumar Kane

Laisser un commentaire

Top
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils