Perquisition de la Police : Les aveux d’imam Ndao face aux enquêteurs

admin
Spread the love

Cuisiné à fond par les enquêteurs, l’imam Ndao défendait avec becs et ongles la charia. Il a déclaré qu’il était de son devoir et de tout musulman de faire en sorte que la charia soit appliquée au Sénégal par le dialogue entre  les représentants des deux écoles  à savoir  les religieux et les constitutionnalistes.

Mais il manifestait aussi son soutien aux sénégalais atteints dans leur foi et agressés dans leur croyance, en destination du Niger, de la Syrie et la Libye pour embrasser le « Hidjra » ou le Djihad à chaque fois que de besoin. Réentendu le 29 octobre 2015, Imam expliquait ses rapports avec Matar Diokhané alias Abu  Hanwar qui, avait fréquenté son «  daara »aux fins de mémorisation du coran et ainsi qu’une des ses épouse venue lui rendre visite à Kaolack.

Senegal7.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Essonne : des policiers et des agents de sécurité volaient dans les sacs au tribunal d’Evry

Spread the love Vues: 382 (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({}); Cuisiné à fond par les enquêteurs, l’imam Ndao défendait avec becs et ongles la charia. Il a déclaré qu’il était de son devoir et de tout musulman de faire en sorte que la charia soit appliquée au Sénégal par le dialogue entre  les [...]

Subscribe US Now

%d blogueurs aiment cette page :