You are here
Home > Actualités > Rafale: l’Armée française fait une commande de 2 milliards d’euros à Dassault Aviation

Rafale: l’Armée française fait une commande de 2 milliards d’euros à Dassault Aviation

Spread the love

La commande a été annoncée ce lundi lors de la visite de Françoise Parly, ministre des Armées, aux usines Dassault Aviation de Mérignac (Gironde). Elle porte sur la nouvelle génération de Rafale.

Play Video

Ce lundi, Françoise Parly la ministre des Armées s’est rendu sur le site de Dassault Aviation à Mérignac (Gironde). Il ne s’agit pas d’une visite de courtoisie. La ministre des Armées est venue signer une commande de deux milliards d’euros pour des Rafale de nouvelle génération pour l’Armée de l’air.

Ces modèles F4, dont le nombre n’a pas encore été dévoilé, seront livrés à partir de 2023. Dans un entretien au quotidien Sud-Ouest, Françoise Parly explique que ces appareils visent à « maintenir la supériorité des forces aériennes dans des espaces de plus en plus contestés ».

Dévoilé en 2017 lors du salon du Bourget, le Rafale F4 est un appareil connecté capable de mener des combat en réseau grâce à des données directement issus des satellites militaires de dernières génération. Dassault précise qu’il comprendra aussi d’une technologie de maintenance prédictive basées sur le Big Data et l’intelligence artificielle. Il pourra être équipé des nouveaux missiles A2SM d’une tonne.

« La validation du standard F4 est prévue pour 2024, mais certaines fonctions seront disponibles dès 2022 », a indiqué Eric Trappier, PDG de Dassault Aviation.

Voir l'image sur Twitter

Voir l'image sur Twitter

Dassault Aviation✔@Dassault_OnAir

Florence Parly, ministre des Armées, se rend sur la chaîne d’assemblage Rafale. @florence_parly8110:37 – 14 janv. 201932 personnes parlent à ce sujet Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité

La commande de ces appareils, qui fait partie de la loi de programmation militaire n’est qu’une partie d’un contrat bien plus important. La ministre a en effet rappelé que 30 Rafale F3 ont déjà été commandés. Trois ont déjà été livrés en 2018, les autres le seront entre 2027 et 2030.

Pour l’usine girondine, qui emploie 1400 salariés et pour les 500 entreprises partenaires du programme Rafale, ces contrats donnent une visibilité à long terme. Selon la ministre, « ce sont 2.500 à 5.000 emplois directs et indirects qui vivront grâce au standard F4 ».

Au 31 décembre 2018, Dassault Aviation annonçait que son carnet de commandes comprenait 101 Rafale (73 à l’export et et 28 France). En 2018, 12 Rafale (9 à l’export et et 3 France). Douze ont été livrés l’an dernier parmi lesquels trois pour l’Armée française. Dassault précise aussi que « deux Rafale Marine rétrofités au standard F3 ont été livrés à la France en 2018 ». Les commandes pour le Qatar, l’Inde et l’Égypte doivent être livrées d’ici à 2021. 

Laisser un commentaire

Top
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils