Trappes : terroriste ou déséquilibré ?

admin
Spread the love

Pourquoi Kamel S., 36 ans, a-t-il tué sa mère, sa sœur et poignardé une passante dans une rue de Trappes (Yvelines), jeudi 23 août dans la matinée ? Pour ses amis d’enfance, la seule explication est sa fragilité psychologique, même si l’attaque a été revendiquée par l’organisation État islamique.

L’assaillant vivait séparé de sa femme dans une résidence du Val-d’Oise à Montigny-lès-Cormeilles. Pour ses voisins, il n’était ni violent ni radicalisé.

Licencié pour non-respect des règles de laïcité

Kamel S. n’était pourtant pas un inconnu des services de renseignement. Il avait en effet déjà été signalé pour apologie du terrorisme, était fiché S en plus d’être présent dans le Fsprt : le Fichier des signalements pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste. Cette base de données est très large et recense 20 000 personnes. Si ceux qui le côtoyaient ont décrit un homme peu pratiquant, en octobre 2016, alors qu’il était chauffeur de bus en région parisienne, il avait été licencié pour non-respect des règles de laïcité. Il était depuis chauffeur de VTC et semblait mener une vie tranquille. Jusqu’au jeudi 23 août.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Trump propose de racheter la dette italienne

Spread the love Vues: 593 (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({}); Pourquoi Kamel S., 36 ans, a-t-il tué sa mère, sa sœur et poignardé une passante dans une rue de Trappes (Yvelines), jeudi 23 août dans la matinée ? Pour ses amis d’enfance, la seule explication est sa fragilité psychologique, même si l’attaque a [...]

Subscribe US Now

%d blogueurs aiment cette page :