UEMOA : les exportations en baisse de 9,4% à cause de la réduction des ventes de cacao et de pétrole

Bamba Sow
Spread the love

Les exportations de biens de l’UEMOA ont diminué de 9,4% en 2016, à cause du repli des ventes de cacao et de de pétrole. Avec un déficit extérieur de 6% du PIB, l’UEMOA doit faire face à des « goulots d’étranglements » qui limite son offre de biens à forte valeur ajoutée.

Les exportations de biens des huit pays de l’Union économique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) ont chuté de 9,4% en 2016, pour s’établir à 13 291,2 milliards de francs CFA (environ 20,2 milliards d’euros), selon le Rapport sur le commerce extérieur de l’UEMOA en 2016 publié par la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) le 30 novembre. « Cette évolution est principalement liée au repli des ventes de cacao (-9,4%), de produits pétroliers (-22%) et de coton (-1,1%) », souligne l’institution financière. Les recettes d’exportations ont pâti de la baisse des prix internationaux, tandis que les ventes ont diminué en volume.

En revanche, les exportations de noix de cajou (+11,4%) et d’or (+7,2%) ont profité de l’embellie des cours mondiaux.

L’UEMOA vend ses matières premières principalement à l’Europe

L’Europe compte pour 45,2% des exportations de l’UEMOA, dont 28,9% pour l’Union européenne. Les ventes à destination du continent africain ont reculé de 4,5 points, à 25,6%, en raison de la réduction des exportations pétrolières vers le Nigéria.

La part vers la Cedeao s’est fixée à 12,7%, en baisse de 2 points par rapport à 2015. L’Asie totalise 17,4% des exportations de l’UEMOA, contre 19,6% en 2015.

 

 

Source: Jeune Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Mali – 5 employés d’une société chinoise de télécoms assassinés

Spread the love Vues: 552 (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({}); Les exportations de biens de l’UEMOA ont diminué de 9,4% en 2016, à cause du repli des ventes de cacao et de de pétrole. Avec un déficit extérieur de 6% du PIB, l’UEMOA doit faire face à des « goulots d’étranglements » qui [...]

Subscribe US Now

%d blogueurs aiment cette page :