Mise sur écoute de son téléphone, rituels de sorcellerie et même meurtre de son chaton… Telles sont les accusations formulées par Kimberly Thompson, une musicienne de jazz de 33 ans, à l’encontre de Beyoncé.

La victime présumée, qui a a officié comme batteuse de «Queen B» durant sept ans, a ainsi demandé une ordonnance restrictive auprès de la justice américaine, a révélé le site The Blast, jeudi 20 septembre.