You are here
Home > Dépêches > Vidéo: « Abdoulaye Wade est impliqué dans le meurtre de Me Sèye », a fait savoir Pape Ibrahima Diakhaté

Vidéo: « Abdoulaye Wade est impliqué dans le meurtre de Me Sèye », a fait savoir Pape Ibrahima Diakhaté

Spread the love

L’ancien compagnon de galère de Amadou Clédor Sène a repris du
service. Après être tombé dans l’anonymat, à la suite de sa très
médiatique collaboration avec Abdou Latif Coulibaly -à qui il a servi de
source pour l’écriture de son livre-, l’homme le plus bavard du quatuor
impliqué dans le meurtre de l’ancien président du Conseil
Constitutionnel était retourné à l’ombre. Et gagne sa vie comme maçon
sur les chantiers. Mais, alors que son ami Clédor Sène est devenu le
chouchou des médias à qui il sert d’expert, sur des questions de
ressources minières, l’homme a décidé de venir lui gâcher sa soudaine
notoriété. Pour Pape Ibrahima Diakhaté, le patron de Claire Vision ne serait qu’un maître chanteur, un manipulateurs qui doit se taire parce impliqué dans un meurtre.

Très remonté contre son « ami » Clédor Sène, Pape Ibrahima Diakhaté
qui n’avait jamais accepté de se faire filmer depuis que son nom a été
mêlé à l’assassinat du président du Conseil Constitutionnel, Me Babacar
Sèye, a décidé de briser le silence. C’est à Seneweb qu’il a accordé ce
scoop et malgré le temps et les âpres de la vie, l’ancien compagnon de
galère n’a pas oublié ce soir du 15 mai 1993. Soirée cauchemardesque,
pendant laquelle l’homme censé annoncer les résultats de cette
controversée présidentielle a été abattu sur la Corniche Ouest à Dakar.

Arrêtés et jugés pour l’assassinat de Me Babacar Sèye, Pape Ibrahima
Diakhaté, Amadou Clédor Sène, Assane Diop ont été condamnés par la Cour
d’Assises, le 30 septembre 1994, à des peines allant de 18 à 20 ans de
travaux forcés. Amnistiés en février 2002 par le président Abdoulaye
Wade, deux années juste après son arrivée à la tête du Sénégal, les
présumés assassins ont été dédommagés en même temps que la famille du
défunt Babacar Sèye grâce à un mécanisme mis en place par ce même
Abdoulaye Wade sous le couvert de la loi Ibrahima Ezzan. Pour rappel,
exonéré de la mort de Me Babacar Sèye, l’ancien commando, Assane Diop,
est mort dans l’explosion « accidentelle » d’une bonbonne de gaz le 11
janvier 2011. Quant à l’homme qui a porté cet ignoble loi et donné son
nom à la proposition de Wade pour couvrir cet assassinat, il est mort en
2007, foudroyé par une crise cardiaque, lors d’une tournée politique du
Pds. Ibrahima Ezzan n’a pas vécu longtemps pour voir la polémique qui a
suivi la loi qui porte son nom.

Voila 25 ans après cette affaire et au moment où Clédor Sène brille
sur tous les plateaux de télé où il brocarde le régime de Macky Sall que
l’ancien compère sort de son silence. Pour Pape Ibrahima Diakhaté, « si Abdoulaye Wade a fait tout ce qu’il fait pour Clédor Sène, c’est qu’il est impliqué dans cet assassinat. » Aussi, l’invité de la rédaction de Seneweb croit savoir que « Clédor Sène a exercé un chantage permanent sur Abdoulaye Wade c’est pourquoi ce dernier lui fait bénéficier de faveurs. »
Aussi, l’ancien pensionnaire régulier de Reubeuss demande à l’Ofnac
d’enquêter sur Clédor Sène qui disposerait de terrains dont les
superficies sont estimées à 2 hectares.

Laisser un commentaire

Top
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils