Viol par « un migrant » à Calais : Marine Le Pen tente de récupérer l’affaire

admin
Spread the love

La présidente du Front national accuse le gouvernement « d’étouffer » cette agression.

 En grande difficulté depuis la présidentielle, Marine Le Pen mise sur les fondamentaux du Front national – l’insécurité et l’immigration – pour tenter de reprendre la main, aussi bien médiatiquement que politiquement.

Jeudi 2 novembre, la présidente du FN s’est rendue à Calais afin de visiter un commissariat de police et surtout de s’exprimer sur la question des migrants. Au cours de ce déplacement – le cinquième dans cette ville en trois ans – elle s’est notamment saisie d’un récent fait-divers, accusant le gouvernement « d’exiger du parquet d’étouffer » une affaire de viol survenue lundi à Calais, dans laquelle un migrant érythréen a été mis en examen.

« Je suis venue pour dénoncer les violences dont les femmes font l’objet de la part d’un certain nombre de migrants », a-t-elle dit avant d’entrer dans le commissariat de Calais. « Je veux mettre la lumière sur la multiplication des crimes qui se révèlent dans notre pays, qui sont le fait de migrants » et « qui, manifestement, encore une fois, sont minimisés », avait-elle déjà prévenue, quelques heures avant de se rendre dans le Pas-de-Calais.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Dine ak Diamono: Sénégal crise dans les partis politiques

Spread the love Vues: 436 (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({}); La présidente du Front national accuse le gouvernement « d’étouffer » cette agression.  En grande difficulté depuis la présidentielle, Marine Le Pen mise sur les fondamentaux du Front national – l’insécurité et l’immigration – pour tenter de reprendre la main, aussi bien médiatiquement que politiquement. Jeudi 2 novembre, [...]

Subscribe US Now

%d blogueurs aiment cette page :