Voici 7 propositions pour résoudre le définitivement le problème du racisme et de l’esclavagisme des Africains noirs par les Arabes

admin
Spread the love

Il a fallu que la puissante chaine de télé américaine CNN en fasse un reportage pour le monde entier prenne conscience et prenne au sérieux ce que nous dénoncions depuis fort longtemps.

 

Les migrants eux-mêmes ont fait des vidéos pour en parler, les ONG ont alerté, moi-même, sur ma modeste page FB, j’ai plusieurs fois dénoncé le racisme des Arabes envers les Africains et cherché à remettre en cause l’instrumentalisation de la religion musulmane par les conquérants arabes et l’actualité récente me donne tristement raison. Les relations entre les Arabes et les Noirs africains sont biaisées et malsaines dès les premières heures de la rencontre entre Arabes et Africains noirs c’est-à-dire au VIIe avec l’expansion musulmane en Afrique et ceci perdure jusqu’à nos jours. C’est parce que nos intellectuels ont refusé d’en parler, c’est parce qu’ils ont fui ce débat que les choses n’ont jamais évolué dans le bon sens malgré les énormes progrès des droits de l’homme depuis la fin de la seconde guerre mondiale. Donc qu’on ne s’étonne surtout qu’en 2017 que des Africains noirs soient violentés, humiliés, traités comme des animaux et pire vendus comme esclaves au Maghreb comme en Libye et ailleurs dans le monde arabe.

Après le grand rassemblement de Paris pour dénoncer l’inacceptable, il ne faudrait pas que cet élan de solidarité s’arrête là. Ce mouvement formé de jeunes hommes et femmes qui crient une colère saine et justifiée doit maintenir le cap et être suivi par la jeunesse de toute l’Afrique et de la diaspora. Il faut que les manifestations s’entendent dans toutes les capitales africaines et dans tous les pays du monde abritant de fortes communautés noires. Si les autres peuples du monde peuvent se solidariser, on apprécierait. Le moment est aussi venu de voir comment en finir définitivement avec l’esclavagisme et le racisme des Arabes envers les Africains noirs. Je préconise ainsi les solutions suivantes :

 

  1. Il est urgent et impératif d’occuper toutes les ambassades libyennes en Afrique et celles de tous les pays arabes qui maltraitent les Africains. Les jeunes des capitales africaines sont capables de le faire et il faut qu’ils le fassent mais de façon pacifique, dans le calme et le respect.

 

  1. Il faut boycotter les produits vendus par les commerçants arabes immigrés dans nos pays. Je ne demande pas de s’en prendre aux Arabes. NON tout sauf ça. Mais pour en finir avec les mauvais traitements des Africains au Maghreb et dans le monde arabe, il faut forcer nos dirigeants à agir vite en renvoyant chez eux des immigrants de ces pays qui nous maltraitent chez eux jusqu’à nouvel ordre, c’est-à-dire qu’il y ait de nouvelles relations entre les Arabes et les Africains noirs, des relations basées sur le respect réciproque, l’égalité et l’application de la justice. Je fais bien la distinction entre les populations arabes immigrées et les celles nées dans nos pays comme les libano-syriens qui sont des sénégalais, des ivoiriens à part entière. Donc pas de confusion à ce niveau. Je parle des immigrés qui viennent s’établir et travailler dans nos pays et dont personne ne parle. Comme ils ne veulent pas des nôtres, nous ne voulons pas des leurs non plus. La loi du talion existe depuis le code d’Hammourabi qu’on ne vienne pas me donner des leçons d’humanisme.

 

  1. Demander à nos dirigeants africains d’envoyer des émissaires dans les pays du Maghreb et ramener nos jeunes qui y sont traités comme des esclaves, des moins que rien. La mission première de nos dirigeants est de protéger et sécuriser les populations qui les ont élus. C’est la moindre des choses et il faut le faire savoir à nos dirigeants.

 

  1. Il faut boycotter toutes les activités sportives et culturelles si les pays du Maghreb sont présents. Par exemple s’il y a un match de foot contre une équipe du Maghreb, que personne ne rende au stade. Laisser les stades vides est un geste fort pour faire comprendre à tout le monde que nous ne sommes pas d’accord par rapport à ce qui se passe au Maghreb envers les Africains noirs.

 

  1. Nos intellectuels doivent faire une relecture de la religion musulmane et enlever le complexe de supériorité de l’Arabe qui a été introduit par les conquérants arabes du temps de l’expansion musulmane. En effet, les conquérants arabes du temps de l’expansion de l’Islam n’ont pas hésité à utiliser la religion inculquer aux nouveaux convertis des idées de supériorité de l’Arabe sur les autres peuples. Et les autres comme de grands enfants, l’ont accepté et intériorisé. Combien de fois j’ai entendu dire chez moi au Fouta « Kari kaay, o ko arabé » pour dire de quelqu’un qu’il est honnête, droit et pieux on le qualifie d’Arabe. Voilà comment pensent et raisonnent les gens dont les esprits ont été véritablement conquis. Partout en Afrique noire musulmane, l’Arabe est vu, décrit et imaginé comme le pur, le saint, le supérieur. Aucune religion ne prône la domination d’une communauté, d’une ethnie, ou d’une personne sur une autre. Les religions, ce sont des valeurs qui ont pour objectif de permettre aux humains de vivre ensemble dans la paix, la concorde et l’amour sur cette terre. Tout le reste c’est de la manipulation et des contre-vérités. Nos intellectuels et savants ont un rôle majeur à jouer pour gommer cette mentalité qui nous fait des moins que rien devant les Arabes et Maghrébins. L’Islam ce n’est pas la haine, c’est l’amour envers l’autre quelque-soit la différence qui nous sépare. Mêmes les esclavagistes qui font ces ignobles choses aujourd’hui sont eux aussi des victimes de cette instrumentalisation de l’Islam. Personne en naît mauvais ou méchant, on le devient en l’apprenant, en imitant ou si on nous l’inculque. Donc les vrais responsables ce sont ceux qui ont instrumentalisé la religion musulmane et nous devons tout faire pour rétablir la vérité pour que les gens comprennent que les bonnes et mauvaises personnes sont dans toutes les sociétés. Le fait que Mohaomet (PSL) soit né dans la péninsule arabique ne garantit et ne fait pas de tous les Arabes les meilleurs êtres de ce monde. Si nos intellectuels, savants et leaders d’opinion ne font pas ce travail de nettoyage de la cervelle, nos esprits resteront toujours soumis à ces fallacieuses idées et fausses perceptions et nous serons toujours esclaves en face des Arabes.

 

  1. Boycotter ne serait-ce que pour une seule année le pèlerinage à la Mecque. Si tous les pays africains musulmans boudent le Hajj, les pays arabes comprendront ce que nous Africains noirs islamisés représentons dans le monde musulman. En plus le Hajj n’est pas une obligation mais juste une recommandation si toutes les conditions sont réunies. Or ce n’est pas le cas car les conditions morales dans les relations entre Africains noires et Arabes sont absentes. Dans pratiquement tous les pays arabes les Africains noirs sont maltraités et considérés comme des esclaves on le voit tous les jours dans les faits divers ou dans les journaux. Pourtant le livre Saint qui est leur référence dit que tous les musulmans sont des frères et sœurs. Moi je dirai même que tous les fils et filles de l’humanité sont des frères et sœurs pour inclure tout le monde.

 

  1. En dernier, si on fait tout ça et que rien ne change, ce qui me surprendrait énormément, si les imaginaires restent toujours tenues, alors il faudra exiger de nos dirigeants qu’ils construisent un mur pour séparer l’Afrique noire du Maghreb. Combien de jeunes africains sont tués au Maghreb ? Combien de jeunes africains noirs souffrent et sont quotidiennement humiliés au Maghreb, il faut donc trouver une réponse à cette situation et quelque que soit le prix, cela vaut la peine. Tous les Africains noirs qui ont été en voyage au Maroc, en Algérie, en Tunisie ou en Libye savent que les Maghrébins ne se considèrent pas comme des Africains et pire ils rejettent les Africains noirs, les détestent parce qu’ils se disent supérieurs à eux. Et on ne doit rien faire ?

Si on n’agit pas on risque gros car souvenez-vous qu’au 15e siècle quand les Portugais puis les autres Européens sont venus en Afrique, ils ont vu les Arabes traiter en esclaves les Noirs les vendant comme de la marchandise pour les capitales des pays musulmans du proche et moyen Orient. Les européens n’ont fait que suivre une pratique qui existé depuis plus de 500 ans avant leur arrivée. Voilà pourquoi ils ont pratiqué l’esclavage transatlantique la plus grande déportation humaine jamais connue dans l’histoire. Si on ne veut pas que l’histoire se répète, il faut agir et chacun, chacune et capable de faire quelque chose à son niveau.

Mobilisons-nous et la lutte continue jusqu’à ce que nous obtenions satisfaction totale.

Amadou Ba Historien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Le triomphe de Dieudonné à Marseille: Marée Humaine, Valls dans tous ses états

Spread the love Vues: 523 (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({}); Il a fallu que la puissante chaine de télé américaine CNN en fasse un reportage pour le monde entier prenne conscience et prenne au sérieux ce que nous dénoncions depuis fort longtemps.   Les migrants eux-mêmes ont fait des vidéos pour en parler, les ONG [...]

Subscribe US Now

%d blogueurs aiment cette page :